Bons plans


NEW YORK

Hébergement : Hostelling International, 103 Amsterdam avenue. Très bien situé, à deux pas de Central Park North et près des bus et métro. Tout droit pour rejoindre les différents quartiers de NY. Grande auberge avec cuisine, salons de repos, salle wi fi, jeux, salle tv, cours extérieure. Chambres et sanitaires ok. 135 dollars la family room quand même, mais  avec des dortoirs de toutes les capacités, il y a moyen de dormir pour pas trop cher par personne.

La Statue de la liberté : On peut prendre le ferry qui rejoint Staten Island (rien à voir sur place) depuis Whitehall. On passe à côté de la statue et de Ellis island. Pas besoin de réserver, il passe toutes les 20mn et c’est gratuit!

L’EST AMERICAIN

Mount Désert Island et Acadia National Park : Des navettes de bus (Island Explorer) assurent l’ensemble du réseau du parc, à l’exception de Cadillac mountain. Il y a plusieurs lignes et des correspondances pour rejoindre les différents points à visiter. Les bus passent par tous les campings. Si les principaux arrêts sont définis, on peut à tout moment demander au chauffeur de s’arrêter, il le fera avec plaisir, à condition qu’il n’y ait aucun danger. C’est gratuit, seule l’entrée au parc est payante (5 dollars par personne, gratuit pour les moins de 16 ans). L’entrée d’un véhicule personnel coûte 20 dollars.

DSC09423

LE CANADA

Les baleines de Tadoussac : A Tadoussac, le sentier de la Pointe-de-l’Islet offre parfois la chance aux promemeurs d’observer les prouesses des baleines qui viennent se nourrir aux abords des rochers (on a eu cette chance!). Ceci est également possible aux Bergeronnes, au Centre d’interprétation et d’observation du Cap-de-Bon-Désir ou bien directement au camping du Bon-Désir qui donne sur le fleuve.

Les parkings de Wall Mart : En Amérique du nord, le camping sauvage est interdit. Cependant, il est autorisé de rester une nuit voire deux sur un parking de Wall Mart, enseigne très courante (notre Carrefour à nous). C’est surtout très appréciable dans les grandes métropoles, où les campings se trouvent souvent à l’extérieur de la ville, parfois à une trentaine de kilomètres.

L’OUEST AMERICAIN

Le Boulder Creek RV Resort : Coup de coeur pour ce camping, à 1h de la Vallée de la mort.  C’est le dernier de l’entrée ouest avec les toutes les commodités (eau, électricité, douches), les prochains étant dans le parc. Il se situe au milieu des montagnes (décor splendide), il y a une piscine, un jacuzzy, des jeux pour les enfants, un salon où le café et les muffins sont servis le matin, un décor de western très réussi, le wifi…tout y est mais sans se la péter. Les gérants sont charmants. En plus, c’est là qu’à lieu chaque année  le festival de films avec au programme des vieux westerns. Adresse : Sur la Highway 395, 2 miles vers le sud après la jonction avec la 136 nous menant vers la Vallée de la mort.

Le parking de Circus Circus à Las Vegas : La casino Circus Circus se situe à l’extrémité sud du strip de Las Vegas. Son parking est grand et gratuit.  On peut même y passer la nuit.

The Junior Ranger Program : Dans chaque parc national des USA, les enfants de 5 à 14 ans sont invités à retirer au visitor center un petit livret. Des questions d’écologie, de géologie, de géographie , ou encore sur la faune et la flore du parc sont à compléter. Très intéressant pour aider les enfants à comprendre ce qui les entourent et partager tout cela avec leurs parents, qui par la même occasion révisent leur vocabulaire. Mais surtout, une fois complété, les enfants ramènent le livret et se voient en échange offrir un vrai badge de ranger!

Crater_LakeLE CHILI

Hébergement à Valparaiso : Nous avons testé et approuvé le Valpo’s hostel, ouvert depuis seulement 2 mois (septembre 2009). Il est situé dans le cerro allegre, le coeur historique de Valparaiso. Il y a deux dortoirs de 10 lits chacun (nous étions tous les 5 dans le dortoir tranquilles), une cuisine, un coin salon avec tables, banquette et tv, des jeux pour les enfants et le wifi. Très sympa. Nous avons payé 7000 pesos par adulte et 4000 par enfant, petit déjeuner compris. Vu le lieu, ce n’est pas cher du tout. Mais Carolina débute et devrait sûrement augmenter rapidement ses prix. Voici l’adresse internet de l’hotel : http://www.valposhostel.cl/

Trajet Calama-San Pedro de Atacama : Des navettes postées à l’aéroport proposent pour 9000 pesos  par personne, le transfert vers San Pedro de Atacama. Oui mais voilà, quand on est cinq, ça fait cher la course. Nous avons donc pris un taxi jusqu’au terminal de bus de Calama pour 5000 pesos puis le bus (société Turbus) pour 2500 pesos chacun. C’est quand même moins cher. On a d’ailleurs seulement pris 4 billets, les sièges étant suffisamment grands pour accueillir 3 paires de fesses d’enfants sur deux sièges. Ca nous laisse plus de sous pour les excursions et les glaces au retour.

Hébergement à San Pedro de Atacama : Coup de coeur pour cet hostal. Situé légèrement en dehors du centre (à 3mn à pied), il est calme et très agréable. Il y a un dortoir de 6 et des chambres double ou simple. A disposition une cuisine, un barbecue, une petite cour centrale très agréable avec tables et des hamacs pour se détendre. Possibilité de louer des vélos sur place. Une atmosphère qu’on a adoré et Maria, qui s’en occupe, est adorable. Nous avons payé 7000 pesos par personne. Adresse à tester lors de votre prochain séjour à San Pedro : http://hostal-cabur.com/

Hébergement à Castro sur l’Ile Chiloé : Voici l’adresse de cabanas disposant d’une vue magnifique, situées à 5km de Castro, sur la Ruta 5 à Nercon.  C’est parfait si on souhaite se poser quelques jours tranquillement au centre de l’île et se balader à la journée, la location de voiture étant l’idéal pour une famille (les bus desservent également les différents villages).  Pour rejoindre Castro, le taxi ne coûte que 3000 pesos. L’endroit est splendide et les propriétaires adorables. Etant encore hors saison lors de notre passage, nous avons bénéficié de prix  très abordables et par la même occasion une cabana 6 places pour le prix d’une 4 places. A savoir: les touristes payent entre 10% et 15% de moins que les prix annoncés. Le site :  http://www.trayenchiloe.cl/

Hébergement à Ensenada, région des lacs : Si vous avez envie de buller quelques jours dans la région des lacs au niveau de Puerto Varas, installez vous dans une cabana Brisas del lago, à Ensenada. On est en plein centre d’Ensenada (oui bon, il n’y a qu’une rue…et encore, et qu’un seul marché, mais il est là, c’est important) au bord du lac Llanquihue et avec une vue magique sur le volcan Osorno. Pour venir, le petit bus « collectivo » de Puerto Varas coûte 1000 pesos par personne et pour aller aux chutes de Petrohué ou au lac Todos los Santos, vous vous placez sur le bord de la route pour attendre le même bus qui passe toutes les demi-heures. Pour être plus mobile et partir pour d’autres excursions, il vaut mieux louer une voiture à Puerto Varas. Voici l’adresse du site : http://www.brisasdellago.cl/

LA NOUVELLE ZELANDE

Le camping sauvage : Surtout, ne pas écouter l’hôtesse de l’I Site qui vous dira que nulle part en Nouvelle Zélande il est permis de pratiquer le camping sauvage et qui se charge par la même occasion de booker les campgrounds partenaires (et beaucoup plus chers)…grrr. Siiiii, le camping en pleine nature est possible, mais organisé! Il existe deux brochures gratuites éditées par le DOC NZ, une pour chaque île, qui recensent les campsites ou aires aménagées. Cela va du simple terrain sans aucune commodité à l’aire aménagée avec sanitaires et eau. La plupart sont dans un cadre sublime. Les prix sont très modiques voire parfois symboliques. Dans la région des Catlins, le camping gratuit est également autorisé, il suffit juste de demander où cela est possible.

L’AUSTRALIE : COTE EST ET CENTRE ROUGE

Aller à la rencontre des kangourous : Voir les kangourous en milieu naturel a été notre grand plaisir. Deux endroits où on est absolument sûr d’en voir : 1/ Le campsite de Glenbrook, à Euroka point – Parc des Blue Mountains. Certaines agences  qui proposent une virée à la journée dans les Blue Mountains passent par là un petit quart d’heure en début de matinée. Mais dormir sur place est quand même le meilleur moyen, en fin d’après-midi et au petit matin surtout, d’apercevoir la famille kangourou au grand complet. 2/ Cape Hillsborough, site incontournable. Les wallabies sont partout autour du camping en journée. On les retrouve en fin d’après-midi dans le camping et le matin entre 6h et 7h en groupe sur la plage. 3/ Heavitree Gap Outback Lodge à 5km du centre d’Alice Springs. On y observe de nombreux rock wallabies, des tout petits kangourous, sur les roches. Les meilleurs moments de la journée sont tôt le matin et en fin d’après-midi. Il est possible de les nourrir (exclusivement avec la nourriture vendue à l’hôtel d’à côté pour trois fois rien) et les caresser.

Observer des koalas : Toujours dans leur milieu naturel, il existe plusieurs habitats libres d’accès où l’on peut apercevoir ces petites peluches. 1/ On a eu la chance d’en apercevoir plusieurs au Tilligeri Park, à Lemon Tree Passage. 2/ Nous en avons également aperçu à Noosa National Park. Les rangers nous indiquent où ils sont…quand ils le savent. 3/ Il existe également plusieurs hôpitaux pour koalas. nous sommes allés à celui de Port Macquarie, tenu par des bénévoles.

Observer les dauphins : 1/ Un spot incontournable, c’est le ponton de Watego ‘s beach à Byron Bay. Informés par un australien pur souche, nous avons en effet assisté à un vrai spectacle , les dauphins jouant et surfant dans la vague! 2/ Nous en avons également aperçu à Noosa, à Dolphin point. 3/ Chaque matin, deux dauphins viennent prendre leur petit déjeuner à Tin Can Bay.

Camping à Airlie beach : Etant la porte des îles Whitsundays, on est obligé de se poser quelques jours à Airlie beach. Les différents campings proposent tous les mêmes prix, mais le camping Big4 « Adventure whitsudays resort camping park » propose en plus de supers prestations pour les familles : piscine avec toboggans, méga trampoline, tennis et mini golf gratuit…Habituellement, on n’est pas clients mais là, c’est un 5 étoiles pour un prix modeste. Pour ne rien gâcher, l’accueil y est très chaleureux. Nous y avons passé un super séjour.

Les nuits sur les aires de repos : Dans l’Etat de la Nouvelle Galles du Sud, il est permis de s’arrêter dans toutes les aires de repos longeant la Highway 1. Dans l’Etat du Queensland, il existe un tableau disponible sur internet, des aires où  « l’overnight parking » est permis. Dans la pratique, il est souvent indiqué qu’on peut s’arrêter pour une durée n’excédant pas 20h. Les nuits sur les aires de repos sont certes moins confortables qu’en camping (surtout par forte chaleur) mais ça fait du bien au budget. Après une longue journée plage où des douches publiques sont disponibles, c’est une bonne alternative avant de reprendre la route le lendemain. C’est encore le moyen de rouler en soirée et de s’arrêter tranquillement en cours de route.

Wifi gratuit à Mac Do : Tous les mac do de la côte est australienne, et ils sont  nombreux, proposent non seulement un service 24h/24h mais en plus le wifi gratuit. C’est très pratique quand on sait que très peu de campings ou de logements proposent autre chose qu’un kiosk internet payant.

LA NOUVELLE CALEDONIE

L’auberge de jeunesse de Nouméa : Située sur une colline, avec vue sur le port de la Moselle, et à seulement 5mn à pied du centre ville, l’auberge est un très bon plan pour ceux qui font attention à leur porte monnaie.  Il y a des chambres double, des dortoirs de 4 et de 6 (assez spacieux), une cuisine commune, des casiers frigo et nourriture, un accès à internet, une table de ping pong…Un bon rapport qualité-prix sur Nouméa. Voici l’adresse de l’auberge : http://www.aubergesdejeunesse.nc/

Le relais de Poingam : Tout au nord de la Grande Terre, Poingam ne figure même pas sur les cartes. Et pourtant, c’est ici que nous avons trouvé un petit coin de paradis lors de notre tour de la Grande Terre. Après une piste de 20km (pas besoin de 4X4 pour autant), nous arrivons au relais situé au bord de la plage, avec ses cases, son camping, ses farés, sa piscine d’eau de mer, son restaurant et la gentillesse du personnel. Le relais est petit et d’une sérénité incroyable, nous y sommes restés plusieurs jours.

Le Gîte Nataiwatch à l’Ile des Pins : Un autre petit coin de paradis sur une île paradisiaque. Le Gîte propose des bungalows, un espace camping, des farés, des barbecues, un restaurant, des locations de vélos et de voitures et plusieurs activités incontournables (dont la journée en pirogue dans la baie d’Upi puis la baignade dans la piscine naturelle d’Oro!). Le tout dans un cadre absolument magnifique et à seulement 100m de la plage de Kanumera. Réserver avant pour être sûrs de ne pas passer à côté! Voici l’adresse : http://www.nataiwatch.com/fr/accueil.php

Trajet Tontouta-Nouméa-Tontouta : Pour rejoindre Nouméa via l’aéroport de Tontouta, il ne faut pas hésiter à prendre le bus (Cal-Sud). Le trajet est certes plus long qu’en voiture (entre 1h15 et 1h30 contre 30 minutes) mais il coûte dix fois moins cher (400cfp par adulte et gratuit pour les enfants de moins de dix ans contre 8000cfp pour le taxi et 9000cfp pour la navette). Le bus est très confortable et, celui-ci s’arrêtant plusieurs fois dans les petites communes ou près des différentes tribus, cela permet d’être au contact avec la population locale. Pour ne rien gâcher, les routes empruntées sont bien plus belles que la voie rapide empruntée par le taxi. Bref, une entrée en matière et/ou un dernier voyage avant le départ vraiment très agréable.

La Barrière de Corail vue du ciel: Plusieurs récifs sont visibles en snorkelling et faciles d’accès, sur Nouméa et à l’Ile des Pins. Mais si vous arrivez ou repartez de Nouvelle Calédonie de jour et par beau temps, préparez votre appareil photo, on survole plusieurs minutes la Barrière de Corail, c’est tout simplement splendide!

LE VIETNAM

De l’aéroport d’Ho Chi Minh : Pour rejoindre le District 1 de l’aéroport (environ 7km), il est possible de prendre un taxi, cela doit en principe coûter 100000 dongs soit 4 euros. Mais n’ayant aucune envie de négocier d’entrée de jeu, de vérifier si le compteur du taxi est conforme etc…on a opté pour le bus. Le n°152 est juste devant la sortie de l’aéroport et nous dépose à la gare routière du District 1. Le billet coûte 3000 dongs par personne (on a payé deux tickets pour nos trois enfants), le trajet dure 30mn (pas sûr que le taxi mette beaucoup moins de temps) et c’est une bonne entrée en matière dans l’ambiance de la ville!

Hébergement à Ho Chi Minh : Si vous logez dans le District 1, le quartier des backpackers, des restaurants et des agences de voyage, préférez un hôtel au calme. La rue principale, Pham Gnu Lao, est très bruyante, mais au n°283 (à 10mn de marche de la gare routière), on se trouve dans une petite ruelle en arrière de la rue principale et très au calme. C’est surprenant. Il y a dans cette ruelle plusieurs hôtels et quelques petits restaurants (283/1, 283/2…283/21…). Un bon moyen d’être à la fois au coeur de la ville et au calme.

Hébergement à Tam Coc : Si vous passez à Tam Coc, surtout arrêtez vous quelques jours et séjournez « Chez Loan ». On se joint à tous les internautes passés avant nous pour dire tout le bien qu’on pense de Loan. « Chez Loan » ne paye pas de mine au premier abord mais se révèle très vite être un véritable havre de paix dans ce joli coin de campagne. Des vélos sont à disposition gratuitement pour se balader aux alentours. On s’y sent bien tout simplement et on refait le plein d’énergie pour la suite de notre voyage. Avec en bande son, la musique vietnamienne ou les grands standards de la chanson française…Son adresse mail : hotelchezloan@gmail.com

Baie d’Ha Long depuis Cat Ba: Evitez les les hôtels de Hanoi et les agences de voyages pour réserver vos billets de transport. Prenez plutôt un scooter, un taxi ou un bus local jusqu’à la gare routière de Luong Yen, et prenez vos tickets pour l’Ile de Cat Ba auprès de la compagnie Hoang Long (180000 dongs aller/personne). Une fois arrivés à Cat Ba, le remblais face au port est une succession d’hôtels qui n’attendent que vous pour 8$ la chambre hors saison. Chaque hôtel propose des croisières sur la baie. Mr Lo, du Post Office Hôtel, nous a facturé 180$ pour une jonque privée (2 jours/1 nuit). pour nous 5, mais on pouvait faire certainement moins cher encore. Billet retour vers Hanoi toujours auprès de Hoang Long qui a un bureau sur le remblais.

Sapa: Comme pour la baie d’Halong, si vous souhaitez payer moins cher et espérer de l’authenticité, allez y sans agence. Et là encore, ne réservez surtout pas le train de nuit avec votre hôtel ou une agence. Ils proposent des tickets « touristes » à 30$ l’aller. Déplacez vous à la gare ferroviaire (facile à rejoindre à pied depuis la vieille ville) et allez au guichet à gauche en entrant par la porte principale. Vous commandez le train SP3 Hanoi-Lao Cai de 21h55 (le train du retour s’appelle SP4). Les couchettes « soft sleeper » sont nickels. Arrivés à Lao Cai, un chauffeur de minibus nous a proposé le déplacement vers Bac Ha ou Sapa pour 60$ (5 places)… On a finalement obtenu 15$, et même 5$ (toujours pour nous 5) pour le retour Sapa-Lao Cai. A Sapa, vous trouverez un hôtel pour 10 $ dans la rue entre la nouvelle église et la place du marché. L’office de tourisme vend des cartes à 1$. Et les jeunes femmes des minorités sont toute la journée sur la place du marché et dans la rue des restos pour vendre leurs étoffes. Proposez leur de randonner jusqu’à leur village. Nous avons payé  10$ notre journée avec Man May, Dzao rouge de Ta Phin en échange du scooter, de la randonnée et du déjeuner préparé par elle. Nous lui avons en plus acheté quelques pièces de son artisanat en souvenir. Idem avec de jeunes femmes Hmongs adorables pour une excursion jusqu’à Ta Van.

Bac Ha: On a beaucoup hésité à aller au marché de Bac Ha qui ne se déroule que le dimanche. Si votre emploi du temps le permet, ne vous privez pas de ce rendez vous avec les Hmongs Fleurs et organisez vous pour arriver le dimanche matin à Lao Cai ou en repartir le soir. Le train arrive à 6h ou repart le soir vers 21h, comptez entre  1h et 1h30 de minibus et vous profiterez du marché jusqu’en fin de matinée, quand les Hmongs quittent le marché. Ce marché très coloré est authentique et les touristes se fondent parfaitement dans la masse.

LE JAPON

Le Japan Rail Pass : Pour se déplacer au Japon, le train est le moyen le plus rapide. Pour les touristes, le Japan Rail Pass proposé par le JR est très pratique pour tous ceux qui souhaitent se déplacer dans tout le pays. Le Rail Pass est uniquement disponible aux touristes et doit être acheté en dehors du Japon. Il permet aux voyageurs d’effectuer des trajets illimités sur les lignes du réseau JR et à bord des bus et ferries affiliés. Trois forfaits existent : 7 jours, 14 jours ou 21 jours. Tous les renseignements utiles se trouvent ici.

Hébergements au Japon : Avant de réserver un hébergement, pensez à demander s’il y des horaires à respecter durant la journée. Nous avons eu deux expériences délicates d’auberges de jeunesse qui fermaient leurs portes entre 9h-10h et 16h-17h! D’autres voyageurs rencontrés nous ont confirmé cette pratique. Heureusement, ce n’est pas systématique, il faut simplement s’en assurer avant.

Voici deux chaines d’hôtels sympas et bon marché (même si ça reste cher, on est bien d’accord) :

1/ K’House propose des auberges à Tokyo, Kyoto, Hiroshima, Nagano et au Mont Fuji.

2/ J-Hoppers propose des auberges à Kyoto, Osaka, Hiroshima et Takayama.  Moins cher que K’House mais les espaces communs sont moins spacieux.

Hébergement à Nikko : 1/ L’Hostelling International Daiyagawa est à éviter! L’endroit est glacial, tout comme l’accueil. On doit quitter les lieux la journée entre 9h et 16h et les douches sont à prendre à heure fixe. Les enfants ne sont visiblement pas les bienvenus…bref, 0/20.     2/ Nikko Park Lodge, juste en face de l’office de tourisme et à côté de la poste est très bien. Hôtes adorables, chambres agréables avec coin cuisine et salle commune. Attenion ils ont un autre hotel à Nikko, ne pas confondre. Bon plan.

Hébergement en temple à Takayama : L’Hostel Zenkoji Temple Inn offre un excellent rapport qualité-prix. Et on découvre l’hébergement japonais authentique! L’accueil est chaleureux et zen. Les chambres traditionnelles sont spacieuses et entourées d’un jardin typique. Une cuisine est à disposition, ainsi qu’une salle de prière. Le bonheur. Voici le mail pour s’informer ou réserver : takayamazenkoji@ace.ocn.ne.jp

BALI

Hébergement à Ubud :  L’hôtel Sagitarius est parfaitement situé dans la Monkey Forest Street.  Le cadre est vraiment agréable, avec piscine et chambres avec terrasse. C’est très calme et le personnel est adorable. Il y a le choix, ça va de chambres  avec lit simple et ventilateur à des chambres familiales avec air conditionné, tv et frigo.  Le petit déjeuner (super bon) est inclus dans le prix et il y a le wifi. On a payé 350000 deux chambres avec un grand lit double (voire triple), ventilateur, petit déjeuner, thé et café à volonté. Il est sûrement possible de négocier encore davantage. Voici leur mail : sagitarius_inn@hotmail.com


6 commentaires »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. Bonjour,

    Magnifiques voyages, splendides photos !Je suis tombée par hasard sur votre blog en faisant une recherche sur Bali, nous nous y rendons bientôt et je serais intéressée d’avoir les coordonnées de Gusti, votre guide balinais.
    Je vous remercie.

    Cordialement,

  2. Je viens de tomber par hasard sur le blog en faisant des recherches sur la NZ où nous souhaiterions aller avec nos 4 enfants et je me pose plein de questions sur la meilleure saison, le budget, la location d’un camping car, peut on camper et en 3 semaines que faut il privilegier.
    J’attends avec impatience tout vos conseils.
    Françoise

  3. bjr!
    bravo pour votre blog! on attend aussi le grand saut de la reunion aux us !
    on a été en NZ et si je peux me permettre, ne pas louper avec les enfants les bassins thermaux,toboggans au nord d’auckland, waiwherra! ils ont bcp aimé ! comme bcp de choses en NZ et Australie!
    bonne continuation!
    karine ,la reunion

  4. Bonjour,
    Trop fort votre projet !!! Bravo !!!
    Nous attendons impatiemment vos pages sur l’Australie… on y va en juillet-août 2010 (Sydney->Cairns + Red center + Kakadu), aussi avec les enfants…
    Pour la NZ… on y a été en 2008, également en Camping Car et avec les enfants… ce fut MAGIQUE… n’hésitez pas me contacter (ou à voir sur notre site) si vous voulez 2 ou 3 petits trucs sympas à faire avec les enfants !!!
    Bonne continuation à vous…!!!!!
    Pierre-André
    CH

    • Bonjour nous partons en septembre pour un Tdm qui passe par l australie et sommes avec nos enfants de 8 et 10 ans. Des trucs sympas à nous conseiller ? Patrick Leblanc 0675125658

      • Bonjour,,, magnifique un Tdm, super projet, je vous souhaite bcp de plaisir et vous avez vraiment de la chance !

        Sur la côte Est : le « truc » à ne pas manquer est sans contestation possible Fraser Island ! Un peu d’aventure ! Nous avons loué une bonne vieille Land Rover pour 3 nuits (http://fraser4wdhire.com.au). Notre voyage n’aurait franchement pas été le même sans Fraser Island !

        Ensuite naturellement les fabuleuses Blue Mountains (descente à pied depuis l’observatoire puis remontée qq heures plus tard avec l’incroyable funiculaire trop top pour les enfants) et bien sûr le nord (Cape Tribulation et tout ce qu’il y a au Nord de Cairns)…

        Par contre, évitez le piège de Surfer Paradise (perte de temps) et faites attention : la route est longue et le temps passe vite, bcp trop vite…

        Au Red Center, bien sûr, il y a Uluru et Katja Tjuta, mais le plus beau est Kings Canyon ! Attention : les hôtels sont beaucoup beaucoup trop chers à ces endroits (Bon plan : Erldunda Station B&B, distances et prix acceptables !)

        Finalement bien sûr tout au nord, le parc Kakadu ! On y était dans la période sèche, donc moins spectaculaire, mais le survol vaut le coup et c’est tellement sauvage… Là aussi, une adresse vraiment sympa pour y dormir : Les bush bungalows de http://www.lakeviewkakadu.com.au. Et un truc à ne pas manquer surtout avec les enfants : le Yellow Water Billabong – tour un bateau sur un grand billabong avec crocodiles, chevaux sauvages, oiseaux,

        N’hésitez pas à me contacter sur parouiller(at)bluewin.ch si vous désirez quelques infos pratiques !

        Dans tous les cas très belles vacances à vous et profitez-en un max !!!!
        Pierre-André


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :