Cékankonvaoù fait son cinéma !!!

12 juin 2010 à 09:42 | Publié dans Ouest américain | 12 commentaires

Vous êtes confortablement assis dans l’avion entre Tokyo et Bali. C’est le moment idéal pour une pause cinéma…

Les plus fidèles d’entre vous se souviennent de notre passage dans les Canyonlands en octobre dernier. Les enfants y avaient donné la représentation unique d’un spectacle de cow boys et d’indiens. Pour vous rafraîchir la mémoire, cliquez ici.

C’est le premier film de Paolo. Vraiment. Il a inventé toute l’histoire, les dialogues, les costumes et la mise en scène. Il a dirigé Lola et Alexis avec brio, il n’a pas lâché son père pendant le montage et donné ses consignes sur les fondus enchaînés, les petites séquences à la fin du film etc… Il a aussi réécrit les dialogues en visionnant les rushs car la prise de son en direct était catastrophique à cause du bruit du vent. Les enfants ont donc entièrement doublé le film, on a ajouté un fond sonore avec des criquets (seul bruitage  à peu près raccord dans imovie…) Pour 5 minutes de film, c’est un sacré boulot.

Le pitch :

Un couple d’indiens (Lola et Alexis) surprend un cow boy sur son territoire (Paolo) et le capture. Mais le cowboy est pacifique et juste curieux de la culture indienne, il veut apprendre à tirer à l’arc. Il sera rapidement accepté par les indiens qui vont lui apprendre la chasse, lui faire gouter du goulougoulou (sic) avant de l’introniser dans leur tribu et d’en faire un « cowboy indien ».

On ne va pas jouer les modestes, on est fiers du résultat et « Le cow boy – indien » tiendra assurément une place privilégiée dans notre boîte à souvenirs.

On s’était engagés à publier le premier film de Paolo dès la fin du montage. Le voici.

Retour à Santa Monica avant de rejoindre le Chili

7 novembre 2009 à 08:54 | Publié dans Ouest américain | 3 commentaires

Le camping car est rendu (avec les rétroviseurs intacts, bravo Charly) et nous passons une dernière nuit aux Etats-Unis avant de rejoindre le Chili. La période de 3 mois autorisée par les autorités américaines expire dans trois jours, il est temps de  décoller! Pour cette dernière journée, nous retrouvons avec plaisir Santa Monica. Nous sommes installés à l’hostelling international, à 300m des rues piétonnes et 200m de la plage…pffff.

DSC00064

Et ils se sont baignés les bougres! A part les surfeurs emmitouflés dans leur combi, il y avait les p’tits Bourget et….et c’est tout.

DSC05123

Ces jours derniers, nous avons regardé en famille le film « Forrest Gump », l’occasion de traverser l’histoire des Etats-unis et de revoir les paysages visités ici. Dans le film, Tom Hanks passe par le Pier de Santa Monica! Les enfants étaient tous fiers de retrouver ce haut lieu de culture et de poser devant le magasin souvenirs et restaurant « Bubba Gump ».

DSC00070

Vous l’aurez deviné, notre périple dans l’ouest américain nous a enchanté. Ce fut grandiose.

Nous sommes prêts à découvrir le Chili et ses fabuleux paysages, du désert d’Atacama à la Patagonie.

Joshua Tree National Park

7 novembre 2009 à 08:30 | Publié dans Ouest américain | Un commentaire

Le Joshua Tree National Park est sur notre route du retour vers Los Angeles, ce serait dommage de ne pas s’arrêter! Ce parc abrite deux écosystèmes de désert distincts : le désert du Colorado aux altitudes basses et le désert de Mojave. Nous étions dans cette dernière portion. Les fans de U2 reconnaîtront le fameux Joshua Tree qui a inspiré leur album du même nom.

Nous y avons croisé d’étranges cactus.

DSC05019

DSC05026

Ainsi que le fameux Joshua Tree…perdu au milieu du désert.

DSC05063

DSC05065

On en a également profité pour s’offrir des derniers petits plaisirs dans l’ouest. Un camping au milieu de nulle part, sans électricité et avec toilettes sèches…mais dans un décor naturel qui fait la joie de toute la famille.

DSC05080

DSC05117

L’occasion également d’un dernier feu au clair de lune (la lune est de l’autre côté alors forcément…).

DSC05072

L’ouest américain touche à sa fin, les enfants ont récolté cinq badges chacun, les voilà officiellement intronisés « Junior Ranger ».

DSC05119

Route 66

3 novembre 2009 à 09:08 | Publié dans Ouest américain | 5 commentaires

Bon, si vous n’avez jamais entendu parler de la route 66, passez votre chemin.

Pour les autres, on a roulé sur la fameuse, la mythique route 66 ! Entre Williams et Topok, via 2 villages musées : Seligman et Oatman.

On était comme des gamins.

Premier contact : Williams.

DSC04668

DSC04630

Ce qui est génial à Williams, c’est l’impression d’être projeté dans le passé, sans que cela fasse « décor ». On est vraiment dans les années 50, devant le motel, à la gare ou dans un restaurant. D’ailleurs nous n’avons pas résisté au plaisir de goûter le cheeseburger local. Obligé !

DSC04655

Passage avant de partir devant une station essence d’époque.

DSC04642

Le sheriff est bien là même s’il a changé de cheval…

DSC04635

On reprend la route pour quelques miles désertiques avant de tomber sur Seligman. Difficile à décrire, c’est du grand n’importe quoi mais « ça le fait grave ! » comme disent les « djeunes ». Des anciennes stations essences ou commerces transformés en boutique de souvenirs avec des mannequins, des carcasses de bagnoles, des couleurs flashy. Certaines parties de la ville (enfin … de la rue) sont quasi à l’abandon et d’autres toutes clinquantes avec musique années 50 à l’extérieur pour attirer le touriste. En tout cas, un endroit unique en son genre. On a adoré.

DSC04713

DSC04719

DSC04730

DSC04733

DSC04750

Escale au camping avant de repartir le lendemain pour « faire la route ». Notre mission, croiser une Harley-Davidson pour LA photo souvenir promise à Nico dit Chabal, motard passionné pour qui la 66 est forcément comme un pèlerinage.

Et ça commence mal. Pas un troquet, pas une mob, rien… juste la route 66 pendant 50 à 60 miles, jusqu’à Kingman.

DSC04822

Et puis au moment où on désespère, pensant quitter la route 66 bredouille, on voit que celle ci peut se prolonger jusqu’à Topok. On y va, juste pour voir, on a le temps.

Après quelques miles, enfin la voilà notre Harley, chevauchée par Monsieur et Madame qui s’baladent.

DSC04850

Tout guillerets, nous poursuivons avant de stopper à nouveau sur le parking d’une autre station-musée, en plein milieu du désert. Le décor autour de cette unique échoppe est un régal.

DSC04890

DSC04883

DSC04871

La route 66 se faufile ensuite dans la montagne. Pour une fois Stef n’a pas vraiment d’infos sur ce qui nous attend.

Ce qui nous attend c’est Oatman. Un village musée du far west  où se baladent des ânes burros en liberté…

DSC04922

DSC04909

DSC04921

et où la route 66 est inscrite à même le bitume.

DSC04966

Les Harley- Davidson s’y font dorer la pilule…

DSC04923

Et là, tout y est : les motards sur leur Harley, l’inscription de la route 66 sur le bitume et notre camping car avec Paolo qui dépasse…On est dans le décor on vous dit!

DSC04956

Bye bye Oatman, nous terminons notre journée « spéciale route 66  » par une vingtaine de miles entre montagnes et cactus.

DSC04987

Grand Canyon

3 novembre 2009 à 06:29 | Publié dans Ouest américain | Un commentaire

Grand mais pas émouvant…enfin moins.

En visitant Grand Canyon, il nous a manqué l’émotion ressentie à Canyonlands, Dead Horse Point, Death Valley, Monument Valley…

La taille du Grand Canyon est certes impressionnante mais les points de vue nous ont semblé assez uniformes. Il faut relativiser néanmoins, nous n’avons pas fait les attractions principales. Ni le survol en hélicoptère, ni la descente à dos d’âne du canyon vers le Colorado. On l’a joué pépère. Camping au trailer village et parcours en navette de tout le south rim. Toujours aussi professionnels, les chauffeurs de bus se font aussi guides, voire showmen pour certains. Et nos petits Junior rangers continuent leur collection de badge des parcs nationaux.

A noter qu’enfin, après tant d’attente et à quelques jours du départ vers le Chili, nous avons fait connaissance avec le wapiti, (erkl en anglais) venu flâner avec sa ribambelle de femelles sur la route du visitor center.

Quelques photos de notre journée.

DSC04436

DSC04460

DSC04504

DSC04587

Bon ça s’regarde quand même hein, on va pas chipoter, on a passé 3h devant le spectacle…

Page suivante »

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :