Amish country

20 septembre 2009 à 14:19 | Publié dans Est américain | 10 commentaires

Après l’effervescence des chutes du Niagara, grand bond dans le passé avec la visite des villages amish de Pennsylvanie.

Notre séquence pédagogique avait commencé quelques jours auparavant avec la projection sur grand écran (13 pouces !) du film Witness.

Comme d’habitude aux USA, l’accueil dans les centres d’information touristique est charmant et très professionnel. Nous sommes étonnés de voir le nombre de personnes de plus de 65 voire 70 ans qui travaillent, notamment sur des postes d’accueil.

Notre camping est idéalement situé par rapport à ce que nous sommes venus chercher près de Lancaster. Juste derrière nous, une ferme amish avec ses deux grands silos à maïs, ses étables et sa maison d’habitation. Nous regardons ainsi avec étonnement le fermier amish préparer ses chevaux pour passer la herse dans son champ.

Dans le comté de Lancaster, nous sommes dans le « Farmland », des champs et des grandes fermes composent le paysage.

DSC00523

Nous pouvons également admirer des ponts couverts, qui nous rappellent le film « Sur la route de Madison ».

DSC00497

DSC00563

Chaque jour, un buggy amish passe dans le camping vendre les produits maison. Nous goûtons ainsi aux fameux « whoopie pie ». Euh c’est un peu comme la séquence du bonheur est dans le pré quand Carmen Maura dit « C’est pas gras le confit ». Pareil, c’est pas gras le whoopie, juste ça tient bien au corps, quoi. Il faut savoir qu’en moyenne l’activité physique d’un amish est 6 à 7 fois supérieure à celle d’un américain moyen. D’où la nécessité de faire des réserves !

DSC00491

DSC00494

C’est surréaliste de voir se côtoyer deux mondes opposés. Les camping-cars énormes avec télé et machines à laver, climatisation etc… à coté de cette communauté qui vit au passé. Les amish se déplacent en buggy (carriole), vélo-trottinette ou à pieds.

DSC00510

DSC00519

Charles a un aperçu en 2009 du travail à la ferme de ses grands-parents à la ferme du Butté, c’est très émouvant et on éprouve un respect immense pour le travail qu’implique ce mode de vie, privé des outils de la modernité.

DSC00547

Seul regret, les routes goudronnées sont dangereuses et nous ne trouvons pas de chemin de randonnée nous permettant de nous balader de ferme en ferme. On parcourt donc les farmlands en camping-car. Nous avons ainsi la chance de tomber sur une sortie d’école amish, avec les petits écoliers en habit traditionnel et leur déjeuner dans une boîte typique qui rappelle aux enfants (petits et grands) le dessin animé Tom Sawyer ou encore « la petite maison dans la prairie ».

Ces quelques jours au ralenti nous permettent aussi d’intensifier le travail scolaire et de profiter d’une très bonne connexion internet. Nous pouvons ainsi communiquer avec les amis et la famille et apprécier les bonnes surprises des commentaires, renouant le contact avec des amis perdus de vue depuis des années parfois. Encore une bonne surprise de ce tour du monde.

Nous nous préparons enfin à laisser le camping car à Branchburg avant le départ pour Los Angeles le 22.

Nous sommes impatients de découvrir une autre partie des USA. Mais avant, petit coup d’œil sur le bureau de poste d’Intercourse au cœur du pays amish de Pennsylvanie. Bucolique !

DSC00508

Du Maine vers le Canada, on the road again…

27 août 2009 à 02:41 | Publié dans Canada, Est américain | 3 commentaires

Après récupération d’un nouveau camping car mardi midi, nous avons tracé la route vers le Canada et Rivière du Loup. Les forêts, les lacs et les ciels du Maine sont fabuleux.

DSC09500

Pour se souvenir que nous sommes bien aux USA, chaque poteau de chaque commune porte le drapeau américain !

DSC09498

Traversée de la frontière sans souci, nous n’avons plus que 5 heures de décalage avec la France. Nous sommes heureux d’entendre parler français avec l’accent québécois, nous faisons escale à Dégelis. Le lendemain matin, moment exquis avec la baignade des enfants dans le lac de Dégelis à 9h30. Puis nous reprenons la route et arrivons à Rivière du Loup où nous nous promenons au parc des chutes.

DSC09512

DSC09530

Puis c’est la traversée en ferry du Saint Laurent vers St Siméon. La vue est incroyable !

DSC09583

Nous longeons enfin la côte pour nous installer au camping de Tadoussac après avoir une nouvelle fois pris un ferry faisant la jonction entre la Baie Sainte Catherine et Tadoussac.

DSC09589

Nous espérons maintenant faire des bisous aux baleines demain…

Mount Desert Island et Acadia National Park

24 août 2009 à 05:24 | Publié dans Est américain | 3 commentaires

Avant de remonter vers le Canada, nous souhaitons rester quelques jours à Mount Desert Island (« l’île des monts déserts », nommée ainsi en raison de ses sommets dépourvus de végétation). C’est une île du Maine en grande partie couverte par l’Acadia National Park. Son rivage très découpé comprend de nombreuses criques, baies et fjords. L’île compte plusieurs lacs et son point culminant est le Cadillac mountain haut de 466 m, qui offre une vue sur l’ensemble de l’île. Bar harbor est la principale ville de l’île.

Et c’est là que le camping car nous lâche!

Dans notre malheur, nous avons de quoi nous rassurer : 1) nous avions prévu de rester plusieurs jours sur place (ouf!), 2) une navette de bus assure la tournée de l’ensemble du parc avec des arrêts et remontées où on le souhaite et 3) si la pluie est incessante la nuit, en journée nous avons suffisamment d’éclaircies pour en profiter. Voilà les principaux sites réalisés.

DSC09339

Sand beach, sous la brume

DSC09368

une balade de 2h le long de la côte de granit

DSC09403

Jordan lake

DSC09481

Echo lake

DSC09470

DSC09451

Wonderland

Des paysages variés et paisibles. Un vrai plaisir. Seul regret, les navettes de bus ne montent pas à Cadillac mountain. On reviendra.

The radiator is broken Sir … ou … la première galère

24 août 2009 à 04:14 | Publié dans Est américain | 2 commentaires
Étiquettes :

1000 bornes avalées sans souci, pas une égratignure, des rétros toujours en place, pas de faute, pas de faute !!! Las, faute d’erreur humaine c’est la machine qui part en vrille, radiateur out of service.

On a essayé de mettre le camping car sur le dos comme Lény nous le proposait dans la vidéo de la divine surprise (ceux qui étaient là comprendront), mais on n’a pas réussi. Donc on a appelé l’assistance de Cruiseamerica qui nous a envoyé un remorqueur maison.

DSC09321

Un grand merci aux jardiniers du jardin japonais Hughes et Williamson qui ont prêté de leur temps, de leur téléphone et de leur traduction.

DSC09320

Heureusement, le parc national d’Acadie a eu la lumineuse idée de mettre à disposition des visiteurs des navettes de bus gratuites vers les plus belles destinations du parc avec desserte des campings. Stef et les enfants ont ainsi pu profiter de leur journée pendant que Charly se tapait l’attente chez Midas qui finalement ne réparera pas puisque Cruiseamerica nous amène de Boston demain un nouveau véhicule. A suivre…

Le Maine

24 août 2009 à 03:58 | Publié dans Est américain | Laisser un commentaire

En remontant l’Etat du Maine, nous traversons quelques villages côtiers charmants et très paisibles. Entre ceux-ci de nombreux bras de mer avec forêts de pins. C’est le paradis des voiliers et des canoës – kayaks. Les enfants ont profité de la plage de Scarborough. On se sent de plus en plus proche du Canada, beaucoup de touristes canadiens, les drapeaux américains et canadiens se côtoient sur quelques frontons. Première rencontre avec un canadien et son vocabulaire chantant : « La Floride, c’est plaisant et c’est pas dispendieux, t’sais… ».

DSC09215

On s’arrête se balader et déjeûner à Rockport, superbe village dans lequel on s’autorise une dégustation des deux spécialités locales, le sandwich au homard (lobster)  et le sorbet aux myrtilles (blueberries). Excellent !

DSC09278

DSC09265

DSC09272

On croise beaucoup de disciples de Lance Armstrong sur les routes et des motards en Harley, sans casque, 55 ans en moyenne, le bouc et la crinière au vent. A way of life.

C’est aussi la rentrée de classes pour les enfants. Tout se passe pour le mieux, les élèves sont motivés et appliqués. La répartition des tâches du corps professoral est la suivante : le français pour Stef, les maths pour Charles, le reste se partage.

DSC09310

Au niveau culinaire, c’est tout comme chez nous sauf les unités de mesure (on apprivoise le gallon en lieu et place du litre). On a testé les fameux JELL-O (gelée sucrée). Non merci.

DSC09304 DSC09303

DSC09221

Une maison typique

Page suivante »

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :