Notre Japon pratique et anecdotique

11 juin 2010 à 02:33 | Publié dans Japon | 6 commentaires

Passer du Vietnam au Japon, ohlalala, quel choc! Ce n’est pas compliqué, les deux pays sont aux antipodes!

Le Japon est un pays occidental et pourtant il est différent…pas pareil quoi. Il n’y a pas un Japon mais des Japons.

Les japonais ont une culture très particulière, faite de règles et de contraintes, et en même temps empreinte de beaucoup de fantaisies. Ce pays est tout en contrastes et contradictions. C’est très étrange et ça nous laisse souvent perplexes…et amusés.

C’est quand même troublant de passer d’un mariage en tenue traditionnelle aux « vêtements » déjantés des jeunes le dimanche,  de croiser des hommes en costume-cravate avec des peluches accrochées à leur téléphone portable, de rencontrer dans la rue des femmes habillées en kimono traditionnel ou des jeunes filles habillées (déguisées) en poupée, d’observer les hommes d’affaire stressés le matin à saluer 100 fois leur patron et de les retrouver en train de s’éclater au Pachinko comme des dératés en fin de journée, de passer de la folie ultra moderne de Tokyo à la culture traditionnelle et zen de Kyoto, de voir en vrai des sumos et des geishas, d’écouter les musiques très enfantines qui accompagnent les annonces dans les gares ou les métros quand tout le monde semble si sérieux, silencieux et ordonné, d’assister à la représentation de geishas puis quelques jours après à celle d’un spectacle complètement loufoque de japonais surexcités, de dormir dans un temple et sur des futons, d’entendre « merciiiiiii » 250 fois par jour et voir tous les japonais se courber en permanence sur son passage…

Le Japon est à la fois un film et un dessin animé, sérieux et fantaisiste, moderne et traditionnel.

La propreté au Japon

C’est la première chose qui nous a frappé ici. Le Japon n’est pas propre (l’Australie est propre) mais carrément aseptisé. Pas une poussière rencontrée en plus de 3 semaines! Tout est nickel absolument partout, mais à un point même pas imaginable!
Dans les hôtels, il est interdit de circuler avec nos chaussures, des chaussons sont mis à disposition des clients. Mais on doit les quitter pour marcher sur les tatamis et encore en changer pour passer de la chambre à la salle de bain.
Dans les métros ou les gares, on voit en permanence des employés nettoyer les escaliers, les quais etc…On a même halluciné de voir toute une rangée d’employés attendre l’arrivée du prochain train : un par porte! En 2mn chrono, le train est nickel. D’autant plus que dans le train lui-même, une hôtesse passe toutes les 30mn pour ramasser nos déchets…pas une miette.
Et dans le même temps, on a du mal à trouver des poubelles dans la rue…Les japonais conservent leurs déchets dans des sacs en attendant LA poubelle.

La politesse au Japon

Au Japon, on ne dit pas « merci » mais « merci-beaucoup-infiniment-c’est trop gentil-merci encore-merciiiiiii », le tout répété en continu et agrémenté de courbettes bien prononcées (et répétées elles aussi). Leur « arigato gosaïmaaaaaasssss…. » est LA petite musique qui nous reste dans la tête à la fin de notre séjour.
Quand on rentre dans un magasin, on a droit à des « merci-etc… » pendant tout le temps de nos achats, quand on paye et jusqu’à notre sortie, et ce, par les trois employés du magasin qui manquent chaque fois de se cogner la tête contre le comptoir tellement ils se baissent pour nous saluer…C’est assez incroyable à vivre.
Les japonais remercient et saluent tout le temps. Le contrôleur de train salue les passagers en entrant et en ressortant de chaque wagon, les employés saluent leur patron plusieurs fois en s’adressant à eux dans la rue, même l’ascenseur nous remercie de monter avec lui!

Se nourrir pour pas (trop) cher au Japon

Vous ne lisez pas le japonais? Pas de souci, les plats sont exposés en vitrine. Comme ça, on voit ce qu’on va manger et il suffit de montrer du doigt le plat qu’on choisit. Ce n’est pas très poli mais c’est pratique.

On trouve en vente partout des plateaux-repas à base de sushis. Ces plateaux sont très prisés par les japonais eux-mêmes. Une formule sympa, le bento, un plat bon marché. Il existe même des distributeurs de plateaux-repas! Vous choisissez votre plat, vous payez et vous allez chercher le plat auprès d’un serveur qui a tout préparé en deux temps-trois mouvements. Efficacité rime avec japonais.

Le must reste quand même les restos où l’on mange assis (ou debout)  et où l’on voit tourner les fameuses assiettes de sushis.

Une confidence : on n’est pas hyper fans des sushis.
Autre confidence : Stef ne peut plus voir les noodles en peinture. Du coup, on fait menu séparé.
Globalement, la cuisine vietnamienne a notre préférence par rapport à la cuisine japonaise.

L’ordre japonais

Dans le métro, les gens attendent derrière des lignes marquées au sol et en file indienne. Pas un pied ne dépasse! Oui, le français a du boulot…

Les feux japonais durent très longtemps, on peut ainsi traverser en toute tranquillité, c’est bien. Mais quand on est dans un endroit paumé et qu’aucune voiture n’est visible à l’horizon, on a beaucoup de mal à ne pas traverser, même si le petit bonhomme est encore rouge…Aucun japonais ne ferait ça!

Les jeux
Les japonais aiment jouer dans les salles de jeux. On en trouve partout. C’est étonnant d’observer le cadre en costume-cravate tenter d’attraper une peluche entre midi et deux…Ceci dit, c’est un exutoire comme un autre…Le jeu le plus populaire est le Pachinko, dont des salles lui sont dédiées spécialement. C’est un mix entre la machine à sous et  un flipper vertical. Les joueurs achètent des billes de métal qu’ils introduisent et projettent dans un circuit vertical afin de gagner d’autres billes. Ces dernières sont échangées contre un prix.

Nos dessins animés japonais

On se rend compte en étant ici à quel plein TOUS nos dessins animés d’enfance sont japonais!

A chaque coin de rue, les références fusent:

« Oh regarde, les lycéens portent les mêmes habits que dans « Jeanne et Serge »!

« Oh regarde, les écoliers ont le même cartable que dans Olive et Tom ».

« Oh regarde, la voiture rikiki et en forme de rectangle! ». On a même plusieurs fois reconnu le chauffeur avec la casquette qui lui tombe sur les yeux et dont la tête ne dépasse pas le pare-brise… »

– « Oh regarde, toutes les dames qui tiennent un commerce portent un foulard sur la tête comme la maman de  Lucile (de « Embrasse-moi Lucile », m’enfin!!). Bon ok, dans le dessin animé, c’est le papa de Lucile qui porte le foulard mais bon…

– On a même vu le papa d’Actarus! Mais siiiii, le petit vieux tout chauve (enfin, avec 3 poils sur le crâne), avec les yeux presque fermés et les dents en avant et hyper écartées!

Le Japon est un remake de notre enfance, c’est trop bien. Tous les adulescents qui se respectent doivent absolument venir ici au moins une fois!

A part ça et dans le désordre

– On a aperçu le lundi matin, celui qui qui nous a semblé être le patron (ou manager) en train d’«accueillir» ses employés ou plutôt les inciter à se dépêcher. Comme ça, dans la rue. Avec les courbettes.

– Partout sur les trottoirs, sur les quais, dans les métros etc…des chemins sont tracés pour les aveugles. Et très souvent, le braille est utilisé (dans les ascenseurs, pour les plans etc). On trouve ça super bien.

– Dans le même état d’esprit, on a pu constater avec quelle facilité les personnes en fauteuil roulant prennent les transports en commun. Que ce soit dans les bus, les métros ou les trains, tout est organisé en un temps record pour que le fauteuil accède puis prenne sa place dans le transport. Les sièges du bus se plient et des passerelles (automatiques ou manuelles) sont utilisées. On avait constaté la même efficacité aux Etats-Unis.

– Le Japon est silencieux. Que ce soit dans un temple, dans le métro ou dans la rue un samedi dans un quartier populaire blindé de monde, il n’y a pas de bruit.

– Les chaussettes en « pied de cochon » sont très répandues…Tout le monde en porte en fait.

– Les japonais circulent beaucoup à vélo. Mais ici, les vélos partagent le trottoir avec les piétons.

– il nous a semblé que les Kyotoïtes étaient plus décontractés que les Tokyoïtes.

– Messieurs les japonais, oubliez les cheveux longs. Ca nous fait le même effet que les films de samouraïs à la télé…C’est à mourir de rire!

– On a croisé de nombreuses personnes âgées, non pas voûtées mais carrément pliées en deux. A quoi est-ce dû?

– On rencontre très souvent dans la rue des femmes en kimono traditionnel.

– Les japonaises marchent les pieds vers l’intérieur.

– La star ici est incontestablement Hello Kitty. Elle est absolument partout. Sinon, Stich (de Lilo et Stich) est bien placé. On est complètement à la page en France en fait…

– Tout japonais qui se respecte a un, deux ou dix doudous accrochés à son sac ou son téléphone portable. Même les hommes d’affaire hyper sérieux dans leur costard-cravate ont leur petite peluche rose-bonbon accrochée à leur téléphone portable!
Les japonais aiment aussi beaucoup les grelots, ils en mettent partout avec leurs « doudous ».

– On a adoré la beauté des chambres japonaises et dormir sur des futons. Le style est épuré, l’espace hyper bien optimisé. Et quand on a en plus les portes coulissantes et le jardin japonais autour, c’est le top. Charles veut une grande chambre japonaise et des futons dans notre prochaine maison, c’est dire…

– Les japonais sont incapables d’être pris en photo sans faire le signe du V de victoire. On n’en a pas vu en tout cas…

– Le très design Shinkansen (le TGV local) est ultra rapide, ultra ponctuel, ultra propre et ultra spacieux. On est en 1ère classe, sauf que non. Un truc génial aussi, les sièges se tournent tous pour être systématiquement dans le sens de la marche. Et une hôtesse passe régulièrement pour nous proposer des en-cas (comme dans l’avion ou au cinéma avant le film…jadis).

– S’il reste moins systématique qu’au Vietnam, le port du masque reste malgré tout fréquent. On rencontre également beaucoup de femmes qui se protègent du soleil avec une casquette XXL ou une ombrelle.

– Le culte des mangas n’est pas un mythe. Partout des affiches, des effigies et des livres mangas.

– Le karaoké est culte au Japon. Imaginez Abba en japonais…

– Info spéciale Torii, un incontournable du pays. Un torii (litt. « là où sont les oiseaux ») est un portail traditionnel japonais. Il est communément érigé à l’entrée d’un sanctuaire shintoïste, afin de séparer l’enceinte sacrée de l’environnement profane. Du fait de sa fonction de séparation symbolique du monde physique et du monde spirituel, chaque torii traversé lors de l’accès à un temple doit être retraversé dans l’autre sens afin de revenir dans le monde réel. Il n’est pas rare de voir des japonais contourner un torii lorsqu’ils ne pensent pas repasser plus tard par cet endroit. (merci Wikipédia).

– Au Japon, il n’y a pas d’aires de jeux pour les enfants ou alors très peu.

– On a été impressionnés par le nombre incroyable d’écoliers et d’étudiants en visite dans les temples ou les sites touristiques. On est en mai, c’est la période des sorties scolaires, mais quand même…

– On a du mal à trouver un banc pour s’asseoir dans les parcs ou même en ville. Les japonais ne s’assoient pas! On était de vraies attractions lorsque les enfants s’affalaient au milieu des sacs dans le métro ou pire encore, quand on s’asseyait tous sur un muret pour manger notre « repas » du midi. Faites donc  manger des sushis à des enfants en marchant vous !

– La pauvreté n’est visible que la nuit. A Tokyo, en début de soirée, les SDF apparaissent comme des ombres. Des hommes, assez âgés, parfois sous alcool, invisibles le jour, investissent les abords des stations de métros pour passer la nuit.

Voilà pour le petit compte rendu sociologique japonais. C’est un pays paradoxal, enfantin et paternaliste, ordonné et déjanté, traditionnel et ultra moderne, mais où semble régner une certaine harmonie.

Nous volons maintenant vers Bali, notre dernière escale avant le retour en France, dans 3 semaines seulement.

Publicités

6 commentaires »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. Je suis allée au Japon en famille l’année dernière et je me suis complètement retrouvée dans vos commentaires ! mêmes sensations, mêmes impressions ! Félicitations pour votre blog.. je ne l’ai pas encore entièrement parcouru mais la rublique Japon m’a bien donné envie de lire le reste !

  2. Le japon tout une histoire d’après vous et les nombreux reportages que l’on a pu voir (notamment notre chèr Antoine de Maximy). Pour les Mangas, on m’a offert le début de la série les gouttes de dieu, un manga sur le vin et son histoire et les sensations qu’il procure : Génial!!!.
    Au fait Rennes c’est loin. Mais non je plaisante, on a hâte de vous voir et d’échanger avec vous parce que les retrouvailles vont être riches de discussions. Alors de toute façon où que vous soyez…en France nous arriverons à nous voir.
    On espère que le projet sur Rennes aboutira et c’est un beau challenge pour toi la fédé. J’espère que les Loulous vont bien et que vous arriverez sommes toute à profiter des derniers moments magnifiques de ce très beau projet sans trop penser à la fin.
    Ah oui, pour finir, j’ai un ami taxi qui à un grand espace avec une remorque et qui peu si toute fois il n’y aurait personne pour vous rapatrier dans la région centre (Tours par exemple) vous 5, si il y a besoin, sans hésiter.
    Toujours de grandes pensées vers vous, et profiter bien.
    Et plus le temps passe plus reportages sont égaux a des reportages de pros… peut-être une reconversion.
    A bientôt, La famille Av-Simon

  3. merci pour le compte rendu, c’est tellement différent de ce qu’on imagine et si souvent inattendu. J’adore les torii (entre autres choses). Maintenant s’il fallait choisir entre toutes vos découvertes depuis 1 an je serais bien en peine. Allez bonne continuation.
    Bz

  4. Bonjour,

    Le lien vers les prévisions météo de Denpasar (Bali) semble bloquer mes posts sur le blog.
    Voici un moyen détourné pour accéder aux prévisions météo à une semaine sur Bali : il faut aller sur le site suivant :
    http://french.wunderground.com/
    et écrire « Denpasar » sur la case « zip or city » prévue à cet effet en haut. Vous sélectionnez ensuite « Denpasar, Indonésie ».
    Les orages semblent être de la partie en tout cas pour toute la semaine qui vient.
    A bientôt

  5. Votre synthèse du Japon est très intéressante et instructive.
    Concernant le bruit, votre séjour a dû être d’un repos réparateur par rapport au Vietnam. A bali, est-ce que cela sera de même?
    En tout cas les orages indonésiens risquent…de faire du bruit (sans doute plus qu’à Fondettes aujourd’hui).
    Très bon anniversaire à Lola de la part de Titouan et Jérémy.
    A bientôt

  6. oh là là, la dernière phrase sonne bizarre!!!!!!!!!!!!!!!
    c’est très très chouette ce compte rendu sur le Japon, j’aime beaucoup! je ne savais pas pour les torii, c’est très beau, l’image du passage entre deux mondes, je retiens l’info!

    allez, je vous fais de gros bisous et surtout
    un très joyeux anniversaire à LOLA!! c’est dans env. 6h (de notre temps!!)

    bisous


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :