Kings canyon

15 mars 2010 à 13:05 | Publié dans Australie | 2 commentaires

On n’a pas loué de 4X4, nous ne pouvons donc pas nous éclater sur les pistes de l’Outback pour rejoindre Kings Canyon ou Watarrka, son nom aborigène. Ce sera pour une prochaine fois, mais là on n’a pas le choix, on doit prendre la Stuart Highway sur près de 500 km. La route est belle mais un brin soporiphique. Voilà le paysage sur 500km…

Stef tente une diversion en insistant pour prendre à mi-parcours une piste sur 15km et rejoindre les Météotites Craters. Charles a les mains crispées sur le volant, on ne croise pas âme qui vive et par endroit la piste est sablonneuse. Tout se passe bien, mais le site ne vaudra finalement pas vraiment le déplacement. Ca nous aura au moins permis de nous dégourdir les jambes. On reprend la piste puis la highway.

En route, nous croisons plusieurs lézards, mais aussi quelques cadavres, non pas de kangourous mais de vaches. Etonnant.

On arrive en début de soirée au Kings Canyon Resort, juste avant le coucher du soleil. Clic Clac Clic Clac.

On rêve d’un bon lit pour nous reposer de cette longue journée sur la route, on se rend donc à l’office se renseigner et là, on est effarés par les prix exorbitants annoncés! 225 dollars pour nous 5 dans une cabine minable! Stef fait répéter le prix  plusieurs fois pour être certaine d’avoir bien entendu. On dit qu’on ne va prendre que 3 lits, mais non, le prix est  par personne…Silence de mort.
Stef : « Et le prix d’un site en camping? » (le type de l’accueil) : « Heu, 98 dollars, le prix par personne est de… » Stef : « Quoi???!!! » Dans un anglais approximatif, Stef dit que c’est impossible, car elle a lu d’autres prix sur le net et que le prix est fixé par site et non par personne! Le type réfléchit, s’excuse puis annonce le prix de 46 dollars l’emplacement…Il fallait montrer les dents en fait.
On réfléchit deux secondes puis on dit ok, on passera la nuit à 5 dans la voiture, elle est grande. Après tout, on est devenu de vrais aventuriers. Les enfants ne se rebellent pas plus que ça. On organise notre « chambre » en baissant les sièges et  en vidant le contenu de nos sacs, toutes nos affaires faisant office de matelas! Bonne nuit.

On ne dormira pas si mal finalement pour une nuit en voiture. On a même entendu des dingos, les fameux chiens sauvages, rôder autour de la voiture et hurler au loin. L’ambiance du désert. Au petit matin, Paolo en aperçoit même un, il est aux anges.

On petit-déjeune au milieu des mouches et c’est parti pour Kings Canyon et sa balade de 3 heures, à la fraîche. Le parcours est relativement facile mais long et sous le soleil.  Heureusement, Les enfants adorent marcher sur les rochers et grimper partout. On reste quand même très prudents car nous nous retrouvons très souvent au bord de la falaise. Kings Canyon est une entaille profonde de plus de 300m de hauteur. Tout au long du parcours, on longe le bord du canyon avec des vues saisissantes sur la rive opposée.

On rencontre un couple français avec leur petite fille, en congé sabbatique et prochainement expatrié à Québec. On papote de nos voyages respectifs, comme ça, au beau milieu du Canyon. Ce sera l’occasion de demander une photo de famille.

A mi-parcours on descend vers le fameux « Garden Of Eden », un oasis en plein désert. Des palmiers, des eucalyptus et des mares d’eau fraîches où on peut se baigner servent de décor au milieu des roches rouges.

Puis, des escaliers à flanc de falaise nous permettent de traverser la faille et rejoindre l’autre rive.
De l’autre côté, les vues sont encore plus spectaculaires.

On achève notre balade, fatigués mais totalement conquis. Retour au Resort. On s’installe ou plutôt on s’étale littéralement dans la cuisine mise à disposition près des cabines. On déjeune, on regarde un film, on fait l’école, on goûte, on va à la piscine, on retourne admirer le coucher du soleil et on réinstalle notre voiture-chambre pour la nuit. Les enfants dorment comme des bienheureux, Charles quant à lui souffre davantage de son mètre 80, mais ça passe!

Le lendemain, on prend la route pour 300km, direction Uluru.

En chemin, nous pouvons observer au loin, malgré un ciel couvert, le Mont Conner. Première approche du graal. Les enfants en profitent pour fouler les dunes du désert. La collecte de sable est ici très précieuse…

Publicités

2 commentaires »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. c’est beau mais alors c’est cher!!! lol
    sans blague, ils n’ont pas pensé à y ouvrir des Formule1?? ou des hôtels Ibis ou Mercure?? faudrait leur en coller un mot, non?

    bisous

  2. […] Kings canyon « cékankonvaoù ? […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :