Cairns et la Grande Barrière de Corail

3 mars 2010 à 23:33 | Publié dans Australie | Un commentaire

Waouh, waouh, waouh !!!

Quelle journée, mais quelle journée !

Bon, inutile de vous faire languir, on n’a pas (encore) de photos sous marines de ce qu’on a vu, mais on compte sur une jeune allemande qui avait du bon matos amphibie pour nous en faire passer prochainement. On actualisera l’article.

On était donc en repérage à Cairns depuis quelques jours à profiter de la piscine du camping et du lagon artificiel de cette ville très très sympa et à attendre « LA » bonne journée pour profiter de la barrière de corail.

Il a fallu attendre 3 jours pour cause de ciel très très encombré ! De nuages, de tonnerre, … et de chauve-souris géantes !

Une fois de plus en Australie, l’hôtesse du visitor center est très sympa et très pro. Elle cerne très vite ce qu’on veut comme prestation et elle maitrise bien la météo. Ce sera pour lundi 1er mars avec Reeftrip.com. Une journée sur la barrière avec initiation à la plongée et snorkelling à gogo.

Le lendemain donc, on décampe à 7h00, rendez vous pour le départ à 7h30 sur le Reefexperience, le bateau qui nous mène en 1h30 sur un premier site, le Hastings reef. Au menu,  et sous un ciel parfaitement bleu, initiation à la plongée pour Stef et Charles et première séquence snorkelling pour tout le monde.

Pour une première plongée, on peut faire plus moche… C’est juste inouï, beau à pleurer, la huitième merveille du monde pour les australiens. Et les sensations en plongée sont une découverte extraordinaire. Poisson à la barrière de corail, voilà un bon job ! Ce qu’on  a vu aux Whitsundays nous paraît soudain presque fadasse à côté du feu d’artifice de couleurs et de formes des coraux et des poissons. 20 minutes de plongée, assez pour devenir accro ! Du coup, Charles se paiera une seconde plongée de 40  minutes l’après-midi sur le second site.

Lola pas trop dans son assiette fera quand même un peu de snorkelling. Les garçons eux se gavent, tout le temps dans la flotte à admirer le spectacle. « C’est fantastique » lâchera Paolo à plusieurs reprises. Ils voient plein de Nemo et tous leurs copains des fonds marins, c’est juste sublime, merveilleux, magique… On espère tous voir une tortue voire un requin. Pas cette fois.

Déjeuner sur le bateau, 30 minutes de navigation et nous arrivons sur le second reef. Charles est dans le premier groupe de plongeurs. C’est parti pour 40 minutes de bonheur, ou plutôt 35. Les 5 premières minutes sont consacrées à chasser des départs de crampes dans les guiboles ! L’instructeur nous fait effleurer un corail en forme de coquille Saint Jacques à l’intérieur pourpre. On voit sa grande bouche se refermer. Plus loin, on touche une espèce de méduse à la texture caoutchouteuse à souhait. Ensuite on ramasse  une drôle de chenille géante avachie sur le sable. On traverse des zones de profondeur différentes, le corail n’étant par endroit séparé de la surface que par 40 centimètres. Et c’est partout magnifique. Jamais la même chose. Et puis, en toute fin de plongée, celle qu’on attendait plus, une jolie tortue avec laquelle on nage quelques minutes. Inoubliable.

Au moment où Charles revient au bateau, Stef raccompagne les garçons épuisés par leur snorkelling. « Vous avez vu la tortue ? » « Non, où çà ? » « Suivez moi ! » Et on repart en snorkelling à la recherche de la tortue qu’on retrouve. Tous les 4 (Lola fait une petite sieste dans le bateau), dans l’océan, à la barrière de corail, accompagnant la tortue pendant 10 minutes, quelle chance, quel bonheur !

On se saoule une dernière fois de snorkelling et on rentre à Cairns, les jambes lourdes mais le sourire définitivement accroché aux lèvres. En chemin, Paolo croit même apercevoir un requin sauter dans le sillage du bateau. Cette fois c’est sûr, le grand chelem est réussi.

Une idée tourne déjà dans nos têtes : revenir quand les enfants auront tous 12 ans, l’âge minimal pour faire une plongée en famille.

Publicités

Un commentaire »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. comment ça, y revenir???
    parce que vous n’y restez pas???
    ki cé ki ma dit qu’il resterait, si jamais il trouvait un endroit magique, parfait, inoubliable et paradisiaque??? C’est donc pas ici??

    et moi qui y croyais….

    bon, faute de photos on s’imagine d’après le recit cette belle étape sous marine, moi, côté sous l’eau, j’ai juste ma douche…
    bisous!!!!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :