Mon Repos

25 février 2010 à 12:42 | Publié dans Australie | Un commentaire

La France associée à la sieste, à l’art de vivre … « Mon Repos » Voilà donc ce qui donne l’occasion aux Australiens d’utiliser la langue française, pour désigner une coin tranquille où on aime à se reposer !

Et du reste, c’est ce que nous avons fait à Mon Repos. A part ce magnifique oiseau et les tortues, raison de notre escale ici, nous n’avons aucune photo, trop occupés que nous étions à ne rien faire.

Enfin presque rien, puisque l’escale à Mont Repos, dans un camping à 100m de la plage a été l’occasion d’une révélation pour Lola. Un vrai déclic s’est produit, elle n’a plus peur de l’eau !

L’autre bonheur de Mon Repos, ce sont les tortues. De novembre à janvier, les tortues viennent sur cette plage afin d’y déposer leur œufs (plus d’une centaine par maman tortue !), c’est le nestling, et de février à avril les bébés tortues sortent de l’œuf et rejoignent la mer quand ils ont trois jours, c’est le hachling. Vous l’aurez compris nous avons donc assisté au hachling. Enfin assister est un mot faible, nous avons participé !

Mais reprenons du début. Nous sommes convoqués à la tombée de la nuit à quelques centaines de mètres du camping où nous sommes accueillis par des rangers toujours aussi simples et sympas. Nous devons ensuite attendre et espérer être appelés par groupe de 20 à 30 pour rejoindre une partie de plage très sécurisée où « patrouillent » d’autres rangers à l’affût des bébés tortues qui sortiraient du sable.

C’est enfin notre tour après presque 2 heures d’attente et quelques attaques de moustiques. Nous suivons dans la nuit et en silence le ranger qui nous dispose en cercle autour d’un nid de sable. Interdiction absolue de filmer ou prendre des photos, ce sera pour plus tard. Le ranger creuse alors légèrement dans le sable et nous voyons apparaitre une bonne centaine de bébés tortues minuscules et affolés qui se précipitent dans tous les sens.

Le ranger permet alors à chacun de toucher un bébé tortue et d’en prendre un cliché. Les enfants sont sous le charme et surpris par la dureté des pattes et de la carapace et par sa douceur.

Et c’est là que nous entrons en piste. Sur les conseils du ranger nous formons deux barrières humaines jusqu’à la mer pour guider les tortues vers leur Eldorado. Et le ranger de demander quelques volontaires disposant d’une torche pour que les tortues suivent la lumière et passent sous les jambes des volontaires. Ce qui explique l’interdiction du flash jusqu’à présent qui aurait « déboussolé » les tortues. Stef a eu la bonne idée de se munir des lampes frontales, Paolo est volontaire et a la chance d’être recruté sur le champ. Moment magique quand la centaine de tortues passe entre les jambes de Paolo, et que dire du moment où les bébés sont emportés par une vaguelette insignifiante. En une seconde, plus rien, on se demande par quel miracle ces petits êtres vont pouvoir survivre dans cet océan.

Le ranger nous mène ensuite vers un autre nid vide de tortues mais rempli de coquilles. Il en fait le compte exact afin de suivre avec précision l’évolution de la population. La visite des tortues est achevée, nous sommes ravis … et gourmands. Nous attendons la barrière de corail de pied ferme, car après les bébés, ce sont les parents tortues que nous voulons voir maintenant !

Publicités

Un commentaire »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. c’est magique, ce récit!
    j’adore, une véritable aventure- humaine, on voudrait dire! mais non, animale, tout simplement!!
    bizzzzzzzz


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :