Port Macquarie

7 février 2010 à 07:46 | Publié dans Australie | 2 commentaires

L’escale à Port Macquarie était un incontournable de Stef because of la présence de l’hôpital des koalas. Partout sur les bords des routes, des pancartes nous indiquent le danger pour les koalas et les kangourous qui traversent à la tombée de la nuit, ainsi qu’un numéro d’urgence 24h sur 24h à appeler en cas de besoin.

Nous sommes sensibilisés, d’autant plus qu’on a pu observer ces animaux attachants dans leur milieu naturel. Mais avant de visiter cette institution, nous nous offrons un peu de luxe après 4 nuits sur 5 en camping sauvage. Ce sera donc le camping au bord de la jetée, avec piscine et accès internet. On apprécie tous de prendre des douches … chaudes !

Le premier soir, Stef et les garçons se baladent au bord de la jetée, observent longuement les pêcheurs et admirent le wall breakwater art, peintures et messages personnels sur rochers. L’ensemble est très coloré et un petit graf « cekankonvaou » est tentant.

Le lendemain, nous prévoyons de visiter l’hôpital au moment où les koalas sont nourris, soit à 15h. En attendant, école et piscine à gogo.

Et nous voici à l’hôpital. 15 petits pensionnaires se la coulent douce sur leur branche. Tous plus craquants les uns que les autres, nous avons quand même une chouchoute dénommée « little farida ». La miss a été attaquée par un chien qui lui a déchiqueté le bout des doigts. Après une opération chirurgicale, elle a bien récupéré mais ses ongles ne repousseront plus, l’empêchant du même coup de grimper aux arbres et donc de revenir dans son habitat naturel. Elle est donc résidente permanente de l’hôpital.

Les patients de cette vénérable institution ont été victimes de collisions avec les voitures, d’incendies de forêts et d’attaques de chiens. Certains sont aussi atteints de « wet bottom » (cul mouillé !), une infection bactérienne traitée par antibiotiques. Les koalas sont relâchés en milieu naturel dès qu’ils sont rétablis, sauf cas particulier (cf little Farida !) Il est 15h, l’heure du casse-croûte pour les koalas. Une vétérinaire passe avec sa gamelle et sa seringue pour donner la becquée à chacun. « Little Farida » veut encore dormir, elle boude les appels de la vétérinaire. Tant pis pour elle, pas de miam cet après midi ! Notre visite se termine. Nous avons grandement apprécié cette institution, gérée par des bénévoles. Les donations des visiteurs ont permis d’embaucher deux vétérinaires. Paolo aurait bien aimé devenir « volunteer » et ainsi donner à manger lui-même aux koalas.

Au moment de rentrer, une averse nous tombe dessus. Une jeune maman australienne avec son bébé passe près de nous avec son 4X4 et nous propose gentiment de nous ramener au camping. C’est très conforme à ce que nous vivons depuis 10 jours avec les australiens. Ils sont charmants, très cools, sereins. On apprécie aussi la culture sportive des wallabies. Très tôt le matin, ils sont pléthores à courir sur les plages, ou à faire de la marche sportive. Nous voyons très peu d’obèses. Ce n’est pas non plus le culte du corps « m’as tu vu » de Santa Monica, mais une vraie culture du bien être physique et de la forme.

Publicités

2 commentaires »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. je suis votre voyage avec intérêt
    revenant de New zélande, hum j’ai relevé une tite erreur sur votre blog concernant les « kauris » qui sont des arbres sacrés pour le peuple maori. Le plus vénéré & visité près d’Omapéré « The lord of the Forest » est un kauri qui a 70m de hauteur et 3000 ans d’existence !! Respect donc… C’est véritablement impressionnant & si vs le souhaitez, je pourrais vous envoyer une photo… celle que je vois sur votre blog est je pense plutôt le « silver fern » (pas sûre sûre d el’orthographe) qui est l’arbre emblême de la NZ super joli en forme de parapluie qui erssemble à une fougère-palmier et que l’on retrouve un peu partout dans ces belles forêts chaudes et humides, vraie découverte pour moi
    voilà je vous souhaite tt plein de bonnes et belles choses
    bonne route à vous, la jolie famille !!!!!

  2. sympa! avez-vous donc gribouillé « cékankonvaoù » sur les rochers???
    on entend souvent parler de la générosité des Australiens et de leur hospitalité, on dirait donc que c’est vraiment vrai, hein???

    bonne continuation!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :