Christchurch et bye la NZ

2 février 2010 à 07:18 | Publié dans Nouvelle Zélande | 2 commentaires

Christchurch marque la fin de  notre séjour chez les Kiwis. Les enfants profitent une dernière fois d’un camping avec trampoline. Après de nombreux essais et beaucoup de persévérance, Paolo exécute un superbe salto avant, ce que ses parents n’ont jamais été foutus de réussir dans toute leur carrière gymnique !

Le temps est magnifique pour arpenter la ville, et ENFIN récupérer le colis que nous n’avions pu prendre à Auckland pour cause de poste fermée le 25, 26, 27, et 28 décembre (et on va dire que les fonctionnaires français bossent pas !). Le transfert du colis avait été demandé de Rotorua, sauf que de colis, il n’y a point à la poste restante de Christchurch. Sauf que d’après la dame, il n’est jamais non plus arrivé à Auckland, ce qui est impossible puisque la poste de Rotorua a eu personnellement l’opératrice d’Auckland au téléphone lui signifiant que le colis de Mme BOURGET était bien là. Bref on s’agace, on dit adieu à nos bouquins, à ceux des enfants et aux petits cadeaux préparés par Virginie depuis la France. Grrr !

On se console en profitant du World Buskers Festival, où les artistes de rue font profiter les passants de leurs derniers shows. On y verra un faux Freddy Mercury (très fausse la voix !), une espèce de mime ressemblant à Betty Boop et un spectacle de trapézistes. Lola est fan ! Christchurch est une ville charmante.

Et c’est le moment du départ vers Sydney via un vol d’heure vers Auckland. Comme d’hab les enfants investissent l’aéroport comme s’ils étaient chez eux et on se retourne un peu sur notre expérience NZ.

Contrastée. Jusqu’ici on avait eu du j’aime, j’aime, j’aime. En NZ on a eu du j’aime, j’aime pas.

On a aimé le sud du sud, la route vers Milford Sound et vers le Mont Cook, les Catlins, les nuits en camping sauvage, les paysages de lacs et montagnes. Au Nord on retient Auckland, la Hot Water beach de Coromandel, Wai O Tapu et Waimangu à Rotorua.

On n’a pas aimé la météo (30 fois plus de précipitations annuelles qu’en Bretagne !), l’accueil des néo zélandais (pardon Cory !), aucune rencontre ici. Après la chaleur des chiliens et la courtoisie des américains et canadiens, nous avons été refroidis ! Prix citron aux hôtesses des offices de tourisme qu’on a presque toujours eu l’impression de déranger…

Un regret, nous n’avons pas eu la chance de voir des kiwis, oiseaux nocturnes et emblèmes du pays.

A part ça, nous sommes déjà à la moitié de notre tour du monde. Et on en veut encore !

A nous l’Australie.

Publicités

2 commentaires »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. 30 fois plus de précipitations qu’en bretagne?!?
    cela reste à voir vu le temps actuel!
    allez profitez en encore beaucoup!!

  2. nous aussi, on en veut encore!!
    très contente de vous lire! je file voir la suite!
    bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzz


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :