Rano Raraku, Ahu Tongariki et Anakena

23 décembre 2009 à 13:13 | Publié dans Ile de pâques | Un commentaire

Le réveil est matinal. Aujourd’hui le programme est chargé. 4 jours seulement sur le trésor de Rapa Nui, pas question de lézarder ! C’est parti pour 30 km à longer la côte Est de l’Ile pour découvrir plusieurs Ahu (plateformes) de moaïs couchés.

L’explication de leur chute n’est toujours pas connue avec certitude. Les hypothèses se concentrent sur l’effet d’un tsunami, le signe d’une période d’anarchie ou la fin des cultes ancestraux. Mais même couchés face contre terre, les moaïs sont très impressionnants. Ils dégagent une force incroyable et le sentiment qu’ils nous observent ou qu’ils veillent sur l’Ile.

Après une vingtaine de kilomètres nous arrivons au volcan Rano Raraku. C’est dans  dans les flancs ouverts de cet ancien volcan, que les Pascuans sculptaient les statues géantes destinées à prendre place ensuite sur les ahu. La production de ces statues cessa finalement vers 1860. Le plus grand des moaï de l’île y est resté inachevé, couché sur les pentes du volcan. Il aurait pesé trois cents tonnes…


Nous déambulons parmi des dizaines de moaïs et nous apercevons au loin l’Ahu Tongariki et ses 15 moaïs dressés devant le pacifique.

Avant de reprendre la route, nous grimpons jusqu’au cratère du volcan qui contient lui aussi quelques moaïs tournés vers le centre du cratère. C’est superbe.

L’Ahu Tongariki a été restauré dans les années 90. Les 15 moaïs y ont été redressés et posés sur l’Ahu. Un seul d’entre eux est recouvert d’un Pukao. Contrairement aux apparences, le Pukao n’est pas un chapeau mais la représentation en pierre du turban revêtu par les habitants de l’Ile au moment de la conception des moaïs. La vue sur l’Ahu Tongariki, l’océan pacifique, la côte et les collines est à couper le souffle. Le bout du monde, c’est ici, et c’est splendide.

La prochaine étape va ravir les enfants. Anakena, la plus belle plage de l’Ile est située au Nord. Sable blanc, bleu pacifique, vagues, cocotiers, c’est très carte postale de Tahiti sauf que 7 moaïs dominent la plage et accueillent fièrement les baigneurs. Ces moaïs sont nettement plus petits que les précédents, ils sont parfaitement conservés et tous revêtus de Pukao.

Nous passons une journée fabuleuse et elle n’est pas terminée. Le coucher de soleil sur l’Ahu Tahaï s’annonce magnifique compte tenu de la météo. Après un retour à l’auberge pour dîner, nous reprenons la voiture pour nous poster vers 21 heures face au soleil couchant. Nous resterons avec les enfants plus d’une heure à admirer la vue, les couleurs du ciel sur le noir des moaïs et le bleu sombre de l’océan. Incontestablement l’un des plus beaux moments de notre tour du monde.

Publicités

Un commentaire »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. ah, oui!!
    le paradis, c’est ici
    il ne peut en être autrement!!!!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :