Santiago

18 décembre 2009 à 03:48 | Publié dans Chili | Un commentaire

Comme des bébés.

Mais si, le bus, de nuit, 13 heures entre Puerto Montt et Santiago ! Eh bien on a dormi comme des bébés. C’est passé comme une lettre à la poste.

Et donc arrivée à Santiago vers 9h00 du matin. Taxi vers le Backpackers foosteps, notre auberge pour trois jours.  Le taxi doit faire un petit détour, il y a manifestation politique dans le centre ville en faveur de Frei qui doit refaire son retard sur Pinera pour la présidentielle !

On s’installe tranquille à l’hôtel pour le premier jour. École d’abord puis une petite sortie dans le parc où les enfants s’éclatent au playground, la routine.

Le lendemain matin, on reprend nos habitudes new-yorkaises : Décollage pour arpenter la ville dès 10H heures du matin.

Notre première halte est la colline de Santa Lucia. Un petit oasis de verdure entouré d’une nuée de building, de voitures, et de pollution.

La photo ci-dessus est prise du haut de Santa Lucia. Vous devinez des montagnes en arrière plan. C’est la cordillère des Andes qui entoure Santiago. Mais le nuage de pollution (et la chaleur ?) ne permettent malheureusement que de la distinguer.

Santiago est une capitale, mais pas touristique. C’est un gigantesque centre commercial. Cette semaine de vacances est l’occasion pour les chiliens de remplir les hottes de Noël, c’est blindé de monde !

On fait comme tout le monde, on lèche les vitrines, et nous arrivons tranquillement vers la place des armes. Contraste entre ancien et moderne.

Stef et Paolo ne résistent pas à la librairie française. Deux bouquins dans la musette.

Y’a des signes qui ne trompent pas, le père Noël se cache mais il est en route…

La journée passe vite, retour en métro vers 17H car les jambes des marmots sont en coton.

Le lendemain, rebelote mais de l’autre coté de la rivière. C’est d’abord le quartier branché Bellavista où l’on trouve les universités, les bars, les boîtes etc… Et toujours au Chili, de la couleur pour les maisons !

Au bout de l’allée Constitution, nous tombons vers l’attraction du jour, la colline San Cristobal. Montée en funiculaire, ballade sur la colline, panorama sur Santiago, empanadas à la viande, glace, et sitting au pied de Notre Dame.

Pour ce qui est de brûler des cierges, les chiliens ne font pas semblant !

C’est déjà la fin du séjour à Santiago. L’impression est curieuse, on a rien vu de spécialement beau, c’est bruyant, pollué, et pourtant on s’y est senti bien dans cette ville d’Amérique du Sud.

Et pour finir une prière.

Ah bah oui forcément quand on nous connaît Stef et moi ça surprend, ça interloque, mais :

  1. C’est bientôt Noël et je pense fort à ma Grand Mère très croyante et à toute ma famille qui va se rassembler, et nous on ne sera pas là.
  2. Si on aime pas la religion et encore moins les églises, on a trouvé ce texte (écrit par des hommes on est bien d’accord ?) très beau.
  3. On fait ce qu’on veut d’abord. C’est notre blog. Non mais !

Donc voilà des extraits de la prière à Notre Dame de San Cristobal qui veille sur  la ville de Santiago.

« …Regarde Mère, ta cité.
C’est ici que se trouvent nos maisons et nos quartiers,
Nos usines, nos prisons et nos écoles,
Nos hôpitaux, nos stades et nos rues.
Nous voulons invoquer ta protection sur nous-mêmes,
Fais que jamais le pain manque sur nos tables, ni l’affection dans nos foyers.
Fais que nos lois soient toujours justes et respectueuses de chaque être humain.
Regarde, Mère, nos malades qui te demandent de recouvrer la santé.
Regarde les pauvres et les tristes qui demandent justice et joie.
Regarde les abandonnés et les solitaires qui cherchent amour et compassion.
Regarde nos familles qui ont besoin de dialogue et d’unité.
Protège nos enfants et nos jeunes et n’oublie pas les absents et les voyageurs.
Fais de nous un pays de frères… »


Publicités

Un commentaire »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. et bien, après une telle prière, ça laisse pensif…. et ça interpelle

    vous arrivez sur l’Ile de Pâques alors que c’est bientôt Noël 🙂
    chez nous, il y a de la neige partout, c’est beau mais ça caille, il fait env. -5°C, les vancances des gamins ont commencé et le calendrier de l’Avent arrive à la fin…
    une belle pensée pour vous car vous vous trouvez là où je rêve d’aller 🙂
    bisous


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :