El Chalten

30 novembre 2009 à 03:59 | Publié dans Argentine | 3 commentaires

El Calafate est le point de départ pour le glacier Perito Moreno et l’aller-retour depuis Puerto Natales est souvent l’option choisie. Mais plus haut encore se trouve le petit village d’El Chalten, coincé dans les montagnes.  El Chalten est très populaire car situé au pied du Fitz Roy dans le nord du Parc National Los Glaciares. C’est le rêve pour tous les trekkeurs.

On ne sent pas le coup avec les enfants, qui préfèrent de loin rester tranquillement à l’auberge d’El Calafate pour se reposer et jouer avec leurs copains que de prendre le bus pour aller marcher plusieurs heures dans un village paumé d’Argentine. C’est donc seule que je vais passer la journée dans ce village, histoire de combler ma curiosité. Au programme, des marches pour atteindre différents points de vue. Je ne m’arrête pas car sinon j’ai froid et en fin de journée je note 17km au compteur et un bon mal aux jambes!

Pour parvenir à El Chalten, il faut traverser la steppe sur 220 kilomètres avant d’arriver au bord du lac Viedma. De là on peut admirer les Andes de Patagonie et en toile de fond les sommets du Cerro Torre et du Fitz Roy. Oui mais voilà, El Chalten signifie en mapuche  » la montagne qui fume », à cause des fréquents nuages accrochés au sommet du Fitz Roy. Je confirme, même par temps relativement clair et dégagé tout autour du village, les sommets sont restés sous la brume.

El Chalten est le village le plus jeune d’argentine. Il n’y avait d’ailleurs quasiment rien à cet emplacement en 1980. Il y a seulement 3 ans, la route était en fait une piste et on mettait 5 heures pour atteindre El Chalten. Aujourd’hui, la route est entièrement pavée et le trajet ne dure « que » 2h30. Je n’ai pas ressenti cette impression de « bout du monde » décrite par plusieurs voyageurs, impression certainement encore présente il y a peu de temps. Le village est à moitié en travaux et des chalets de bois poussent comme des champignons pour accueillir les touristes.

J’ai encore une fois adoré traverser ces paysages désolés de steppes patagoniennes. Bizarrement, les  grandes plaines traversées m’ont semblé moins sauvages, avec un peu plus d’ habitations  (moins de 10 sur les 220km toutefois, on est en Patagonie!).

Et toujours ces fameux panneaux indiquant les estancias. Ces barrières plantées au milieu de nulle part commençaient à m’intriguer sérieusement car on ne voit que très rarement des bâtiments derrière. Après renseignements, ce sont de grandes fermes souvent familiales, perdues sur des terrains immenses de plusieurs milliers d’hectares et occupés essentiellement par les moutons. Derrière ce portail en bois, un chemin de terre mène à l’ estancia, parfois sur des dizaines de kilomètres…Pas étonnant qu’on ne les voit pas souvent de la route! Tout est si  démesuré en Patagonie …

Publicités

3 commentaires »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. Votre périple dans ces contrée de Patagonie sont géniales.
    Apparemment vous n’avez pas eu de soucis à la frontière Chili-Argentine, ce qui est intéressant.

    Voici les prévisions pour la région sud et les îles Chiloé :

    http://www.meteochile.cl/reg12.html

    http://www.meteochile.cl/reg10b.html

    A bientôt

  2. alors là, super, Stef, bravo pour cette journée en solo que tu as passée, tu t’es senti un peu seule au monde, non?? ou seule Française en Patagonie??

  3. Bonjour à tous,

    C’est Maia une copine de ma fille qui nous a donné l’adresse de votre blog quand elle a su que nous partions pour un tour du monde dans un an (juin 2010). C’est beau !!! Vivement le départ. Nous sommes 5 également, les enfants sont plus grands (ils auront au moment du départ 14,12 et 6 ans). C’est avec beaucoup de plaisir et d’envie que je parcours votre blog, merci pour ces tranches de vie que vous nous faites partager.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :