El Calafate

29 novembre 2009 à 23:27 | Publié dans Argentine | Un commentaire

Nous reprenons la route pour rejoindre El Calafate, à 300km de Puerto Natales. Une partie route, une partie piste plus 2 arrêts aux postes frontières : résultat, 5h de voyage. Mais en Patagonie, les distances et le temps de transport font partie du voyage, aucun souci  pour nous, nous avons tout notre temps et le paysage qui défile sous nous yeux nous ravit.

Nous voilà en Argentine pour quelques jours. Les enfants adorent l’idée de passer la frontière, ça leur fait un tampon supplémentaire sur leur passeport et ils pourront récolter une nouvelle monnaie au passage… D’ailleurs, les pesos argentins n’ont rien à voir avec les pesos chiliens, c’est d’un pratique, on est paumés!

El Calafate est un petit village situé entre le Plateau de Santa Cruz et la Cordillère des Andes. Il se situe sur le rivage du Lac Argentino, au pied de la montagne du même nom.
Pour la petite histoire, Calafate doit son nom à un petit arbuste, typique du sud de la Patagonie dont le fruit est une baie très appréciée dans la cuisine argentine, spécialement dans la préparation des pâtisseries. Son goût est proche de celui de la mûre. Le dicton veut que « celui qui mangera de ce fruit reviendra toujours en Patagonie ».

Ambiance station de ski dans les Alpes, c’est agréable de flâner dans les ruelles la ville. Entièrement tournée vers le tourisme, El Calafate est la porte d’entrée du parc de Los Glacieres et du glacier Perito Moreno.

Le temps d’un après-midi, nous sommes allés nous promener au bord de la lagune Mines, puis au bord du Lago Argentino, histoire de retrouver nos copains les flamands roses.

Comme d’habitude, le vent souffle comme un malade.

A El Calafate, nous croisons une famille nantaise également en tour du monde depuis le mois d’août. Dans l’auberge où nous logeons, un voyageur sur deux est français ! La famille compte trois garçons de 3 à 12 ans, c’est parti pour de nouvelles parties de jeux avec nos mouflets ! Et tant pis pour les oreilles des autres voyageurs…

Publicités

Un commentaire »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. mais c’est fou le nombre des voyageurs du tour du monde que vous croisez!! on va finir par se prendre pourdes ploucs à rester dans nos 4 murs!
    génl, les flamands roses, ça fait trop bizarr de les voir à l’état sauvage!
    bizzzzzzzzzzzzzz


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :