Universal studios et Hollywood : Action in Los Angeles!

28 septembre 2009 à 05:59 | Publié dans Ouest américain | 2 commentaires

Plus on se rapproche de la silicon valley, et moins on a de facilités à choper des connexions internet. Un comble ! Du coup les habitués du blog sont frustrés, si si, on le sent bien ici.

Un saut de puce en avion de 5 heures nous mène de New York à Los Angeles, avec à la clé un décalage horaire supplémentaire de 3 heures. S’adaptant partout, les enfants se calent sur les sacs à l’enregistrement puis s’installent pour regarder un film en attendant le décollage. Dans l’avion, chacun s’occupe plus ou moins, Alexis effectuant quant à lui ses vrais débuts d’illustrateur. Sur les 5 heures de vol, il en passe quatre à dessiner ! Enfin, nous atterissons à LAX l’aéroport de Los Angeles. Welcome to the west !

DSC00595

Stef (qui est en passe d’obtenir son diplôme international de guide pour famille autour du monde) avait comme d’habitude tout planifié comme il faut. Résultat : 3 jours pour faire Universal Studios,  Hollywood Boulevard, Santa Monica, Venice Beach et Venice Canals, tout en récupérant préalablement un camping car (presque) neuf et (presque) en bon état.

Malgré quelques galères de transport dans cette ville tentaculaire, on l’a fait et bien fait.

Passer une journée à Universal Studios figurait parmi les incontournables de notre tour du monde. Plus précisément pour le tour du monde de Paolo qui est, à 9 ans, un fan absolu de cinéma et plus particulièrement d’Harrison Ford et Steven Spielberg. Quand il sera grand, Paolo sera acteur et réalisateur, avec plein d’animaux dans ses films.

DSC00608

La parc ouvre ses portes de 10 heures à 17 heures. Enfin, le parc s’ouvre à vous si vous vous acquittez de la modique somme de 69 $ par gugusse, 59 $ pour les moins de 48 pouces (pour l’occasion Alexis fait moins de 48 pouces). Bienvenue à l’Ouest !

Vu le nombre d’attractions, ça parait très court à parcourir en une journée mais copine Stépha est déjà venue en repérage et nous avait briefé : ça passe ! On commence docilement par suivre les conseils du petit dépliant de présentation et nous rendons vers le studio Tour, un petit train qui navigue entre les studios de tournage et propose quelques attractions (les voitures qui explosent, le tremblement dans le tunnel, la rivière sauvage…), des décors de films ou séries célèbres (les dents de la mer, jurassik park, la guerre des mondes, desesperate housewife…) ainsi qu’une présentation de quelques « monuments » qui ont fait la renommée d’Universal (voitures et accessoires célèbres tels que la fameuse Delorean de Retour vers le futur, trilogie que les enfants ont vu plusieurs fois !).

DSC00640

DSC00642

Impression assez géniale de se retrouver « dans le film ». L’envers du décor est impressionnant et on comprend mieux l’immense travail que représente la fabrication d’un film.

Ensuite séquence 4D avec Shrek puis cinéma dynamique avec les Simpson’s dans les rôles principaux. Maman et papa ont eu plus peur que Lola qui était morte de rire…

DSC00724

On rencontre plusieurs héros de dessins animés dans le parc, l’occasion pour les enfants de se faire prendre en photo avec leurs héros.

Comme il fait 40 degrés en extérieur, on passe chez Curious George, une attraction qui balance des paquets de flotte sur les mômes. Rafraîchissant.

Après une pause déjeuner, direction Waterworld, une attraction aux effets spéciaux impressionnants dans un stade de 3000 places …où les personnes assises sur les sièges verts seront mouillées nous dit et nous répète l’hôtesse. Lola veut aller sur les sièges verts. Papa accompagne Lola sur les sièges verts. L’hôtesse avait raison… Lola a rit.

Et Waterworld a coulé. Le bateau pirate a chaviré, fin du spectacle au bout de 5 minutes.  C’est aussi ça le cinéma! Ce n’est pas grave on a quand même eu un aperçu de la démesure de l’attraction.

DSC00736

Pour se consoler, on se précipite vers le niveau inférieur du parc pour s’essayer à Jurassik Park et aux Effets spéciaux. Le premier cité offre de nouvelles sensations fortes, l’illusion de se faire dévorer par un tyrannosaure avant de chuter à la verticale pendant 40 mètres et atterrir dans l’eau. Les effets spéciaux nous proposent plusieurs démonstrations sur la fabrication des montages d’images, des bruitages et de tous les effets spéciaux. Comme un magicien qui dévoilerait les secrets de ses tours. Les enfants sont bluffés. Les deux présentateurs sont très bons, plusieurs personnes du public participent au show et des séquences avec effets spéciaux sont créés en live ! C’est top ! Paolo prend des notes.

Nous terminons par un spectacle sur les animaux acteurs. Nous voyons ainsi comment ces derniers sont dressés pour faire rire ou faire le mort selon la scène à tourner…Les enfants sont morts de rire quand une gueunon sort des coulisses pour venir récupérer son soutien-gorge.

Avant de quitter le parc, pause casse croute dans un décor des années 60 avec la musique rock de l’époque. Trop cool.

DSC00756

Et c’est 17 heures qui se pointe. On quitte les studios après une deuxième couche de Curious George. Un petit tour dans l’Universal City Walk pour flâner et on rentre au camping. Euh …  non, au parking vu que le camping, c’est très cher à Los Angeles.

Le lendemain, en route pour Hollywood Boulevard. Deux enjeux : trouver la meilleure vue sur les fameuses lettres géantes HOLLYWOOD perchées sur les collines et les étoiles des idoles de Paolo ainsi que leurs empreintes devant le Chinese theatre.

DSC00798

DSC00860

Le point de vue vers la colline est vite repéré. Et rapidement on trouve quasiment tous les noms des stars souhaitées sur le walk of fame. Notre chance vient surement du fait que nous sommes tôt dans la journée et hors week-end. Hollywood boulevard est quasi désert. On assiste également aux préparatifs d’une soirée de présentation d’un film dont le héros est Bruce Willis.

Moment incroyable pour Paolo qui pose ses mains sur les empreintes d’Harrison Ford, Steven Spielberg et Clint Easwood. Hollywood Boulevard n’a rien d’un haut lieu de l’architecture, ce n’est pas particulièrement joli, mais c’est quand même une drôle de sensation de se balader sur ce Walk of fame et de croiser les étoiles de Michael Jackson, Clint Eastwood, Marilyn Monroe, Madonna, Fred Astaire, Alfred Hitchcock… Une curiosité parmi tous ses acteurs réalisateurs chanteurs : une étoile au nom d’Earvin Magic Johnson, le fameux basketteur.

DSC00852

Retour au RV park de Playa del rey cette fois et première baignade de notre vie dans l’océan pacifique.  On est trop bien! Très tôt le lendemain matin, avant de commencer notre remontée vers San Francisco en passant par Santa Monica, Stef va faire son footing sur la plage … en compagnie de quelques dauphins qui se prélassent proche de la rive. Elle n’est pas belle la vie?

DSC00780

Publicités

2 commentaires »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. pour répondre à ta question… si, elle a l’air bien belle la vie !!!! les enfants (et parents) doivent halluciner de passer du monde amish au monde universal studio…
    gros bisous

  2. Oh là là j’en ai des frissons tellement ça a l’air génial. Mais pourquoi vous ne nous avez pas emmenés dans vos bagages !!! rrrr la prochaine fois on se coule dans les sacs à dos (bon d’accord, je ferai un régime avant c’est promis !).

    Thomas n’arrête pas de me dire que plus tard Paolo sera une star de cinéma. C’est émouvant de le voir sur les traces d’Harrison Ford. J’imagine quelle émotion cela a du être pour lui.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :